Notice: Undefined index: HTTP_ACCEPT_LANGUAGE in /var/www/vhosts/web-solution-way.com/httpdocs/app/frontend/model/IniLang.php on line 68
Un gestionnaire multi sites, multi domaines, une stratégie SEO gagnante !

Un gestionnaire multi sites, multi domaines, une stratégie SEO gagnante !

Un gestionnaire multi sites, multi domaines, une stratégie SEO gagnante !

La gestion d’un réseau de (vrais) sites, une stratégie SEO gagnante !

2018 sera une fois encore impacté par l’augmentation d’une concurrence de plus en plus présente, quel que soit votre secteur d’activité.

L’évolution des comportements des utilisateurs et des algorithmes de Google imposent désormais aux entreprises de faire preuve d’audace mais aussi de ruse afin de grapiller quelques places dans les résultats de cet incontournable moteur de recherche et par extension remporter de nouveaux marchés ou augmenter son portefeuille client/prospects.

Penser SEO avant pour ne pas avoir de problème après !

Le célèbre slogan belge « Un avocat, c'est quelqu'un qu'il faut voir avant pour éviter les ennuis après » prend toute son importance dans le web.

En effet, force est de constater que de nombreuses entreprises font encore l’impasse sur la stratégie SEO (voire stratégie générale) en amont du développement du site sous prétexte d’une pseudo économie.

Malheureusement ce choix est rarement gagnant et ces économies, aussi substantielles soient-elles, peuvent entrainer un manque à gagner très important.

Le SEO (référencement naturel), contrairement au SEA (Google Adwords) est en général plus pérenne et permet à moyen termes des économies substantielles non négligeables. Comme l’indiquait récemment le Journal du Net, l’évolution des comportements des internautes et la mise en place des recherches vocales feront du SEO un vecteur de visibilité incontournable.

La visibilité web en 2018

Les derniers chiffres annoncent désormais près de 4 milliards d’internautes dans le monde dont 50% en provenance d’Asie, 17% en Europe, 10% en Amérique latine et en Afrique et 8% pour l’Amérique du Nord. Depuis 2018, le nombre de mobinautes a dépassé la barre des 55% et devrait atteindre les 61% fin 2021. Les appareils connectés, dont le nombre actuel est estimé à 23 milliards devrait quant à passer les 75 milliards en 2025.

Avec environ 1,2 milliards de sites web sur la toile et un nombre de pages indexées toujours croissant, se positionner sur un tel marché devient crucial mais tellement complexe !

Si les grands vecteurs de visibilité restent YouTube, Google Search (et images) et Facebook, la recherche locale et la visibilité Mobile First deviennent des critères prioritaires pour le captage de nouveaux marchés.

Le référencement naturel (SEO) reste le premier vecteur de visibilité et de loin le plus rentable par sa pérennité. Il faut néanmoins tenir compte des énormes contraintes et algorithmes mis en place par Google afin de « positionner » un site web dans le top 10, Google poussant inexorablement les entreprises à faire appel à son canal le plus rentable (71% de ses rentrées T1 2018, soit 21,998 Md$), les campagnes Google AdWords.

Si l’optimisation ONPAGE, entendez l’optimisation des éléments techniques tels que le CMS utilisé, la minification des fichiers html/JavaScript/CSS, le développement de site en responsive design, la mise en place d’un protocole https ou encore l’amélioration de la vitesse de chargement du serveur, croisé avec des contenus rédactionnels qualitatifs (textes, images, PDF et vidéos) font partie des principaux critères d’éligibilité et de positionnement d’un site web dans les premiers résultats de recherche, l’élément incontournable reste la notoriété web engendrée par les liens backlinks.

A l’heure où la concurrence sur les campagnes AdWords est telle que certains mots clés peuvent dépasser plusieurs dizaines d’euros au clic et engendrer des investissements mensuels de plusieurs milliers d’euros, le choix d’une stratégie web plus rentable devient nécessaire voire obligatoire.

Centraliser pour économiser

La plupart des entreprises présentes sur Internet ont opté pour la centralisation des données et visites sur un seul site ou une seule page Facebook pour capter leur audience. Cette volonté de centralisation est avant tout basée sur les économies logistiques qu’elle engendre, au détriment des bénéfices que pourrait générer une stratégie plus ouverte.

De plus, la gestion en interne des contenus d’un site web ou d’une page Facebook peut à moyen terme, faute d’une proximité réelle avec ces audiences ciblées, ne plus correspondre aux attentes des internautes d’autres pays.

Partager pour mieux régner

Avec la venue des nouveaux algorithmes de Google et la géo localisation des résultats, il devient très difficile de se positionner naturellement dans de nombreux pays ou régions, imposant aux entreprises (Google l’a bien compris) de recourir aux campagnes AdWords pour toucher un public spécifique.

L’apparition de Google Local « My Business » est également un énorme frein à la visibilité d’une entreprise si celle-ci n’exploite pas correctement ses distributeurs locaux, revendeurs ou commerciaux.

Quant à Facebook, la mise en place de pages locales spécifiques associées à la page principale de l’entreprise et guidant les internautes vers des sites locaux, contribuera à augmenter la notoriété de la marque ou la visibilité des produits et services sur des régions ou seuls de gros budgets de campagnes publicitaires l’auraient permis.

Pour contrer ces nouveaux algorithmes et remporter de nouveaux marchés il existe deux techniques : la mise en place de PBN ou la création de vrais sites locaux ou dédiés à un secteur d’activité spécifique.

Une stratégie web multisite au contrôle centralisé

De plus en plus, les « référenceurs » font appel à la technologie PBN (entendez Private Blog Network ou Réseau Privé de Blogs), pour manipuler les résultats de Google.

Pour la plupart des cas, ce sont des blogs gérés séparément, de faible ou moyenne qualité mis en place sur des noms de domaine expirés bénéficiant d’un certain Trustflow et Citation flow.

Ce modèle technique peut s’avérer efficace dans une certaine mesure mais lorsque Google et ses algorithmes évolueront (et cela va arriver) et détecteront ces pratiques, la sentence sera sans appel.

Afin d’exploiter cette énorme force que représente la notoriété web au travers de sites distants, Web Solution Way propose une solution : Mettre en place un réseau de VRAIS SITES dont la gestion pourrait être centralisée dans un seul outil d’administration.

Chaque site pourra se décliner dans de nombreux formats (site vitrine, site catalogue, site d’actualité, site sur mesure), ou graphismes (du simple au plus raffiné).

Placés sur différents hébergeurs, avec des noms de domaine récents ou plus anciens (voire des domaines expirés de qualité), ils auront leur propre audience et liens backlinks.

Une stratégie forte constituée de « vrais sites » !

Le principal enjeu d’un réseau de sites est autant stratégique (principalement SEO) qu’économique au vu des économies substantielles qu’il peut engendrer mais aussi des retours sur investissement plus importants par la captation de nouvelles audiences jusqu’ici liées à des investissements publicitaires importants.

En effet, le développement d’un outil d’administration centralisant l’ensemble des contenus des différents sites distants permet une économie substantielle, tant en termes de logistiques que de développement.

Une seule équipe en interne, maitrisant les différents secteurs et/ou produits, pourra ainsi gérer la totalité de la structure sans risque de déviations ou d’erreur stratégiques alors que la gestion locale de contenus (par exemple les actualités) pourra se faire par le distributeur, commercial ou un membre influant de votre communauté.

L’outil de gestion récupère alors dynamiquement l’ensemble des données des sites distants pour une utilisation statistiques ou stratégique globale.

Autre enjeu non négligeable : la sécurisation des données !

Votre entreprise s’étend sur plus sieurs régions ou pays ? Vous souhaitez tenir à jour le catalogue de vos distributeurs ? Récupérer les données de toutes les demandes en un seul endroit ?

Le gestionnaire multisite est l’outil idéal.

Via un code d’accès sécurisé, l’administrateur général peut créer plusieurs niveaux hiérarchiques appelés « Les rôles » auxquels il assignera des « Permissions » spécifiques par site et permettant d’intervenir sur les différents modules mis en place sur les sites distants.

Ainsi, chaque distributeur pourra générer (par exemple) des actualités propres à sa région ou des conseils spécifiques à son secteur, les proposer à la validation pour mise en ligne ou publier directement la page s’il en a reçu les droits.

Il en va de même pour des sites dédiés à des « clients passionnés » qui pourraient raconter leurs retours d’expérience sur la meilleure utilisation de vos produits dans un site qui leurs seraient totalement dédiés et dont ils feraient rapidement écho dans leurs réseaux sociaux.

Chaque gestionnaire pourrait avoir accès, sous réserve des permissions, aux outils suivants :

  • Voir è limité à la seule lecture du fichier
  • Ajouter è autorisation de créer une page
  • Editer è autorisation de modifier le contenu d’une page
  • Supprimer è autorisation de suppression de page
  • Opérations è opérations spécifiques : envoyer en validation, publier, ...

Suivant le niveau de permission, les « utilisateurs » de l’outil de gestion pourront gérer tout ou partie des différents modules de base des sites distants et n’auront (sauf avis contraire) jamais accès à l’administration réelle du site.

En accédant au tableau de bord via leur login et mot de passe, ils ne verront que les modules et sites auxquels ils ont eu l’autorisation d’accès.

Les principaux modules étant :

  • Pages cms (Pages mères, pages enfants)
  • Le catalogue (Catégories, Sous-catégories, produits)
  • Les produits (Galeries, associations)
  • Les actualités
  • Les modules sur mesure

D’autres modules sur mesure peuvent être réalisés et intégrés dans le gestionnaire général suivant les comportements à afficher sur les sites distants mai aussi pour des synchronisations avec un ERP, paiements en ligne, etc.

Point sensible s’il en est, l’intégrité des données lors des échanges avec les sites distants est assurée par une impossibilité de tracer l’url du gestionnaire via la technologie RESTful (CURL SSL).

Comment bien gérer un réseau de sites ?

  • Etude des mots clés

Créer un site web et du contenu c’est bien, rédiger du contenu de qualité basé sur un audit des mots clés les plus recherchés ou sur le positionnement stratégique des concurrents c’est mieux.

L’exploitation de l’outil Yooda Insight pour identifier les meilleurs mots clés ou contenus de vos concurrents est le moyen le plus simple pour amener vos sites distants à rejoindre les attentes des internautes.

Chaque expression, déclinaison et association de mots intégré dans un contenu rédactionnel professionnel feront de chaque page, et par extension le site, une porte d’entrée de lead de qualité.

Ces mots clés découverts, ils peuvent être croisés avec les « People Also Ask », liste de questions similaires proposées par Google et correspondant à la requête posée par l’internaute lors d’une recherche.

  • Réalisation de sites distants

La démultiplication de sites distants ne doit pas obligatoirement être symétrique afin de paraitre le plus naturel possible aux yeux des algorithmes de Google.

Sites pour distributeurs, sites vitrines, sites catalogues, sites d’actualités ou sites d’information spécifique à un sujet ou à un service sont autant de variantes qui feront de cette multitude de sites des entités uniques et naturelles.

Ces sites peuvent être gérés en tout ou partie depuis le gestionnaire général pour autant que les droits aient été assignés.

Chaque site distant peut être géré en tout ou partie par un collaborateur interne ou externe (Distributeur, Copywriter spécifique, employé, partenaire) pour son contenu, voire personnalisés (horaires, géo localisation, coordonnées de contact) par la personne à qui l’accès au site distant aura été donné.

Tous ces sites distants permettent le multilinguisme et le multi domaine, chaque site pouvant se décliner en .be, .fr, .ch, ... afin de toucher une audience ciblée par pays ou être sujets à des campagnes de marketing spécifiques.

  • Analyse de positionnement stratégique

Les sites distants créés, il sera bon de les analyser à l’aide d’outil tels que Yooda SeeURank afin d’identifier leur positionnement, leurs concurrents ou la qualité rédactionnelle intégrée.

La synchronisation de Yooda SeeURank avec Google Analytics peut également permettre de croiser les données et de tirer un meilleur profit des campagnes marketing liées à chaque site.

Personnaliser les sites distants

Opter pour des sites similaires, au graphisme faible sinon inexistant est sans aucun doute la pire chose à faire. En effet, chaque site est censé avoir un impact positif sur les visiteurs qui y accèdent, tant dans le temps de présence sur le site que dans le nombre de pages visitées. Ces éléments sont des indicateurs de qualité pour les moteurs de recherche et ne pas en tenir compte pourrait avoir un effet inverse à celui espéré.

Le design d’un site web se doit d’être tout aussi soigneux et qualitatif que son contenu rédactionnel ou son optimisation (respect des balises Head, des liens internes, des balises Title et Descriptions, ...).

Le graphisme se déclinera suivant qu’il s’agisse d’un site vitrine, d’un site catalogue ou d’un site d’actualité.

La stratégie s’appuiera sur des produits, des secteurs ou encore des partenariats.
de nombreux modules peuvent y être associés comme des « avis-témoignages », des accès privés, des générateurs de devis en ligne ou autre module sur mesure spécifique à l’entreprise.

Quelques idées de sites distants :

  • Sites dédiés aux distributeurs

Vos produits sont représentés en France, en Belgique ou ailleurs ?
Vos distributeurs possèdent un site basique ou obsolète, voire pas de site ?

Vous souhaitez augmenter votre visibilité sur de nouveaux territoires nationaux ou internationaux ?

La réalisation de « sites distributeurs » est la meilleure manière d’exploiter le gestionnaire multisite. Chaque site pouvant être « griffé » à l’enseigne du distributeur avec présentation de ses coordonnées, de ses horaires ou encore de ses bâtiments, il n’en sera que plus fier et contribuera à sa visibilité.

Votre catalogue, non accessible au distributeur et géré en interne via le gestionnaire multisite, sera constamment à jour et, sauf demande spécifique, il ne sera pas possible à votre distributeur d’y injecter des produits en provenance d’autres fournisseurs ou de concurrents.

Certaines pages pourront également être « bridées » afin de ne laisser accès qu’à la publication d’actualités ou de pages soumises ou non à validation.

Enfin, et ce n’est pas la moindre chose, toutes les demandes de contact ou de devis formulées depuis le site sont directement injectées pour copie dans le gestionnaire général, vous assurant une traçabilité des leads mais aussi d’éventuelles statistiques sur la rentabilité de vos distributeurs.

Ces données, sous réserve de l’avoir annoncé clairement aux visiteurs (nouvelle réglementation RGPD), viendront alors compléter votre portefeuille prospects/clients.

  • Présentation de produit

Chaque entreprise peut posséder plusieurs secteurs d’activité, services ou produits méritant à eux-seuls un site dédié. En intégrant ce schéma dans votre stratégie, vous donnerez la possibilité aux internautes de poser des questions, publier des commentaires ou tout simplement de trouver la réponse à leurs interrogations.

La création d’un « site produit » peut également avoir un impact positif dans son référencement de la par le cocon sémantique qu’il dégage (Voir l’article Créez votre cocon sémantique avec INSIGHT).

Des pages de conseils, d’application ou encore de vidéo de démo assureront l’allongement du temps de présence des internautes sur votre site web et confirmera aux moteurs de recherche l’éligibilité de votre site web.

Ils pourront également faire mention des sites « distributeurs » afin d’indiquer aux internautes où se procurer les produits présentés et ainsi augmenter le cross linking entre sites.

  • Dédié à un secteur d'activité

A l’instar du site « produit », le site « secteur d’activité » a pour finalité d’apporter un maximum d’information liée à un de vos secteurs d’activité ou services.

Ces sites pourront également faire des liens vers un ou plusieurs « sites produits » (avec modération).

Contrairement à certaines idées préconçues, le web regorge d’informations sur lesquelles rebondir pour générer des textes de qualité liés à un secteur d’activité ou à un service.

La mise en place d’alertes (Google Alert, TalkWalker, Alerti, Mention, ...) vous permettra d’être les plus réactifs et par extension les mieux perçus par les moteurs de recherche.

Comme pour les « sites produits », il vous sera possible d’inviter les internautes à réagir en y postant des commentaires.

  • Sites locaux

Probablement un des piliers de la visibilité web actuelle, les sites web géo localisé est sans aucun doute le type de site qui mérite le plus grand soin afin de ne pas s’attirer les foudres du dieu Google.

Chaque site se devra d’avoir fait l’objet d’une recherche minutieuse sur la ville où la région ciblée afin d’intégrer dans son contenu rédactionnel des éléments permettant aux moteurs d’identifier une relation locale : noms de rues, bâtiments, statues ou tout autre élément associé à ladite région.

Chaque site local fera l’objet, si possible, d’un point de chute physique auquel il faudra associer un « Google my business » afin de confirmer une présence sur la région mais aussi pour être plus présents dans les résultats de recherche locales.

Chaque site distant devra, si possible posséder sa propre page Facebook, twitter, YouTube ou tout autre réseau social pouvant apporter des visiteurs au site, confirmant aux robots sa véracité en tant que site spécifique.

En termes de SEO et stratégie, la Belgique n’est pas en reste. De nombreux professionnels y aident des entreprises allant de la Pme à la grande entreprise internationale à se démarquer sur la toile.

C’est pour répondre à ces nombreux enjeux que Web Solution Way a créé ce concept d’outil de gestion de réseau de sites totalement personnalisables, tant dans ses modules internes (statistiques, gestion des clients, des distributeurs, etc..) que dans les modules externes placés sur les sites distants.

L’utilisation du concept « Gestion multisite, multi domaines, multilingue » peut devenir l’outil marketing de demain, encore faut-il que sa mise en place soit faite de manière stratégique, réfléchie planifiée :

  • Choisir la stratégie
  • Sélectionner les mots clés avec Yooda Insight
  • Réaliser les sites distants dans une solution synchronisée au gestionnaire général
  • Procéder à une veille stratégique de positionnement avec Yooda SeeURank
  • Rationnaliser l’ensemble des contenus, modules et données en un seul lieu : le Gestionnaire multisite !
Publié le