Comment améliorer le référencement de mon site internet ?

Les entreprises qui possèdent un site internet cherchent à augmenter leur zone de chalandise le nombre de prospects qu’il faudra convertir en client par un référencement naturel optimal sur Google, Bing ou Yahoo! Si le site web n’a pas été réalisé par une agence web professionnelle maitrisant l’art subtil du référencement il est fort probable qu’il soit absent des résultats affichés dans les premières pages de Google.

Au mieux, ils seront présents sur la première page avec le nom de l’entreprise, il serait vraiment dommage de ne pas apparaitre au moins sur le nom de votre entreprise, mais qu’en est-il des termes spécifiques à leur entreprise, leurs services ou produits, les fameux « mots-clés » ?

Ne pas être référencé correctement dans les premiers résultats de Google (au pire le début de la deuxième page) peut avoir un impact majeur sur le chiffre d’affaires de l’entreprise mais aussi, et c’est là le plus grave, sur la perte de clients existants au profit d’entreprises ayant misé sur le référencement naturel et s’étant donné les moyens d’y arriver.

Avant toute chose, et afin d’éviter des dépenses inutiles, il est bon de procéder à un audit d’optimisation au référencement de votre site web afin d’en identifier les faiblesses.

Une agence web professionnelle sérieuse n’a pas pour volonté première de vous pousser à faire refaire votre site internet mais bien de vous accompagner dans votre visibilité, raison pour laquelle elle vous fournira un rapport détaillé de modifications/améliorations à apporter au site afin d’en améliorer le référencement naturel.

Optimiser un site web existant ou lors de la création d'un nouveau site

Référencer un site internet ou le refondre dans une version plus performante ?

Il arrive malheureusement dans certains cas que ces modifications ne soient pas possibles, faute de compétences limitées de la personne ayant créé le site (il n’est pas pour autant incompétent dans le web design ou le développement mais bien dans le domaine très pointu du référencement), d’une technologie « verrouillée » dans laquelle il n’est pas possible d’accéder aux codes ou à certaines parties optimisables telles que les images, les vidéos, les fichiers robots.txt ou sitemap.xml ou tout simplement parce que le CMS utilisé, certes très pratique à la gestion, n’est pas adapté au référencement naturel (bien qu’ils soient souvent annoncés ou vendus comme tel).

La solution la plus sûre est parfois de repartir de zéro et de refaire le site internet en y apportant stratégie et optimisation.

Certaines contraintes de temps ou de budget peuvent pousser à réfléchir avant cet investissement imprévu mais optimiser un site techniquement incompatible avec le référencement naturel reviendrait à mettre un emplâtre sur une jambe de bois : le site n’en serait pas pour autant guéri malgré le cout important de l’audit et de la mise en application des recommandations.

Repousser l’investissement dans un nouveau site à des temps meilleurs peut générer des pertes plus importantes que les pseudo économies réalisées.

5 Pistes pour améliorer le référencement naturel de votre site

Pour améliorer le référencement naturel d’un site internet il n’y a pas 36 solutions et ces conseils peuvent vous aider à optimiser votre site existant sans avoir à le refaire (sauf s’il est techniquement trop défaillant).

  • Revoir ou améliorer la structure du site: Chaque page est censée véhiculer un seul et unique message. Il sera donc important de structurer le contenu en réalisant un plan de site sur Word, Excel ou encore avec un logiciel de Mind Mapping comme Xmind, MindMup, Znkit ou encore Lucidchart.
    Pensez « une page = un mot clé », sachant que ce mot clé sera la base de votre référencement naturel et que le texte comprendra ses déclinaisons (imprimerie peut devenir impression, imprimeur, imprimer, ...), associations (société d’impression, entreprise d’impression, impression sur tissu, impression digitale, ...) ou synonymes.
  • Améliorer le contenu textuel de votre site: on a tendance à l’oublier mais les moteurs de recherche, Google en tête, identifie les mots clés sur lesquels votre site se positionnera lors de requêtes des internautes en analysant le contenu texte de votre site web.
    Ainsi, si celui-ci est trop faible (Google recommande un minimum de 800 mots par page) ou de trop faible « qualité », entendez par là que les mots clés ne sont pas clairement identifié ou positionnés stratégiquement dans le texte, le titre ou les metas, votre site ou votre page ne rejoindra pas les attentes de google et ne sera pas affiché dans les premiers résultats de Google.
    Cela semble évident et pourtant de trop nombreux sites en sont encore à afficher des périphrases ou des slogans comme titres alors qu’ils ne contiennent aucun mot clé, de proposer un texte de bienvenue en page d’accueil sur la hauteur d’un petit paragraphe dans lequel aucun mot clé n’est présent ou encore en surexploitant les balises H (Titres et sous-titres) dont le ratio est supérieur au texte standard.
    Ainsi rédigée, chaque page rédigée sur un mot clé axial générera plusieurs nouveaux mots clés, voire dizaines de mots clés, lui permettant d’être réactive aux requêtes formulées par les internautes.
  • Optimisez vos balises metas: Les balises meta sont des métadonnées envoyées aux navigateurs et moteurs de recherche afin de les aider à mieux comprendre le contenu de votre site internet. Les principales métas sont les balises Title, Description et Keyword.
    La balise Title est l’élément phare de votre référencement naturel. Elle est composée de maximum 65 caractères et devra comprendre au minimum le mot clé axial de la page. Chaque balise Title devra être unique, il serait anormal que plusieurs pages véhiculent le même message.
    La balise Description permet l’insertion de 150 caractères et la présence du mot clés n’y est pas prioritaire mais Google les affichera en gras s’ils s’y trouvent, attirant ainsi le regard des internautes. Le but principal de la balise description est d’inciter l’internaute à cliquer sur l’annonce et à visiter votre site internet. Attention, en cas d’absence de contenu dans la balise meta description ou si celle-ci est qualitativement trop faible, Google peut être amené à remplacer son contenu par un texte présent sur la page et cela peut parfois avoir des comportements inattendus. Exemple : un prospect nous a récemment demandé un audit de son site internet dédié à la fourniture de services en informatique car il avait très peu de visiteurs. Après quelques recherches, il est apparu que sur plusieurs de ses pages réactives à certains bons mots clés, l’absence de contenu dans la balise description amenait Google à récupérer le texte le plus haut placé dans le contenu de la page. Or ce contenu était le message d’alerte « vous téléchargez ce logiciel à vos risques et périls et notre société ne sera pas tenue pour responsable, ... » placé sur le lien de téléchargement de Teamviewer, le logiciel de prise à distance d’un ordinateur qui leur permettait de mieux aider leurs clients !
  • Optimisez vos liens internes: Nombreux sont les référenceurs qui poussent les entreprises à améliorer ou à augmenter les liens backlinks vers un site web alors que les liens internes, tout aussi importants, n’ont pas été optimisés. Google est capable d’identifier que certains liens sont présents dans toutes les pages depuis le menu ou le Footer. En insérant des liens à des endroits stratégiques de vos textes, vous aiderez vos visiteurs à mieux se déplacer dans le vôtre site internet et enverrez un signal positif à Google quant à la qualité de ces liens. Attention néanmoins de ne pas abuser des liens internes car comme pour tout, l’abus pourrait avoir l’effet inverse. On recommande en général 1 lien par 90 mots.
  • Optimisez vos images : ce n’est plus un secret pour personne, les internautes recherchent de plus en plus des idées de produits ou services via l’outil Google Images. Lors de requêtes traditionnelles sur le moteur de recherche, Google affiche parfois quelques images en haut de page de ses résultats et la présence vos images pourrait avoir un impact majeur sur votre visibilité et votre référencement naturel. Ces images proviennent en réalité de Google Images. Les premières images étant affichées aux internautes dans le moteur de recherche naturel sans qu’ils n’aient à se rendre dans l’espace dédiée aux images. 

Pour améliorer le référencement naturel de vos images il faudra penser à les nommer intelligemment (éviter les « IMG001.jpg), formatez-les afin qu’elles ne dépassent pas les 1920 pixels de large ou 1024 Pixel de haut (taille moyenne des grands écrans), compressez-les afin d’en faciliter le téléchargement (il existe de nombreux outils en ligne d’optimisation d’images) et pensez à optimiser les balises ALT de vos images (le terme exact étant Attribut ALT).
Cette balise ALT ou texte alternatif affiche un texte (de préférence intelligible) lorsque le navigateur ne parvient pas à afficher l’image sur laquelle elle est ajoutée.

Améliorer le référencement de mon site internet 

 

arrow_right_alt